La boulangerie ProdHomme vend des Love Baguettes pour mettre fin au Sida – France Bleu

Quelaines-Saint-Gault, France

Une baguette pleine d’amour pour mettre fin au Sida. L’opération Love Baguette est lancée jusqu’au 15 octobre partout en France par l’association Aides. En France, on achète 10 milliards de baguettes par an. Alors pourquoi pas lutter contre le Sida en achetant une baguette. Une baguette en forme de ruban est vendue dans les boulangeries qui participent à l’opération. En Mayenne, il y a deux boulangeries qui participent : la boulangerie Tentation à Saint-Berthevin et la Boulangerie Prod’homme à Quelaines-Saint-Gault. La love baguette est vendue deux euros. Et la moitié, donc un euro est reversé à l’association. 

10 milliards de baguettes vendus chaque année en France

La Boulangerie Prod’homme, à Quelaines Saint Gault, participe à l’opération pour la première fois. Julien, le boulanger artisan, ne connaît pas forcement de personnes touchées par le Sida, mais dans sa famille certains ont un cancer, alors c’est important pour lui de participer à l’opération : Certains de mes proches ont un cancer donc on y pense. On veut être solidaire des maladies qui existent. On sait que cette maladie peut arriver à tout le monde. Grâce aux dons on peut faire évoluer dans le bon sens. _C’est à nous en tant qu’artisan d’en parler_.”

“Nous reversons les deux euros à l’association. On participe à notre petite échelle. Julien, boulanger artisan

Surtout que ça ne lui ajoute pas vraiment de travail, explique Julien : “Pour nous c’est le même poids. C’est juste la forme du pain c’est une baguette classique, _il y a juste la forme qui change. Ça ne prend pas plus de boulot. C’est le geste qui compte_.” Un geste simple qui fait toute la différence, Françoise repart avec sa baguette Love sous le bras : “J’en ai pris et en plus elle est très bonne. C’est pour une bonne cause en plus, malheureusement c’est encore une maladie où les gens ne font pas attention surtout les jeunes.” Alors que les artisans boulangers s’engagent, c’est une belle action pour Simon : “C’est même une très bonne action. Il faut leur tirer un coup de chapeau et on leur dit merci aussi à eux.” Pour l’instant, une trentaine de love baguette ont été vendus. 

L’opération se poursuit jusqu’au mardi 15 octobre. Cette année, l’intégralité de cet argent va servir à financer des kits de dépistage. Car pour Aides, la priorité c’est d’inciter les 25 000 Français porteurs du virus sans le savoir à se faire dépister. Le but est bien sûr de leur permettre de se soigner et aussi d’empêcher de nouvelles contaminations.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.