La campagne de vaccination contre la grippe démarre ce mardi – Horizon Radio

Près de 1,4 millions de personnes dites « à risque » sont concernées dans les Hauts-de-France.

La campagne de vaccination contre la grippe démarre ce mardi et durera jusqu’au 31 janvier. Les personnes à risque, autrement dit celles qui ont plus de 65 ans, celles qui souffrent d’obésité, celles en affection longue durée et les femmes enceintes ont la possibilité de se rendre dans une officine pour se faire vacciner par un pharmacien. Cette expérimentation mise en place dans les Hauts-de-France en 2018, devient désormais une norme pour tous les Français à partir de mardi. « Ce fut une réussite », se réjouit Grégory Tempremant, président de l’Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) représentant des pharmaciens de la région. « 3 000 pharmaciens agréés ont réalisé près de 120 000 vaccinations lors de la dernière campagne. Ce qui nous a permis aussi de détecter des personnes qui étaient hors parcours de vaccination. L’objectif désormais est d’inclure les personnes éligibles dans ce parcours. »

Combattre les idées reçues

Le nombre de vaccination contre la grippe a augmenté dans les Hauts-de-France depuis que les pharmaciens sont habilités. Le taux de couverture vaccinale est désormais de 54% contre 52% lors de la précédente campagne même si les plus de 65 ans restent majoritairement réticents aux vaccins. « Il faut toujours combattre les idées reçues » selon Grégory Tempremant. « Certains patients pensent qu’il ne faut pas se faire vacciner trop tôt parce que le vaccin ne va pas durer longtemps. C’est faux, le vaccin met 15 jours pour agir et après, il agit entre 6 et 9 mois. »

Où se faire vacciner ?

Outre les officines, il est possible de se faire vacciner auprès de votre médecin, sage-femme ou infirmier. Le vaccin est gratuit pour les nourrissons de moins de 6 mois ainsi que pour les personnes immunodéprimées. Les mineurs, eux, n’ont pas le droit d’être vaccinés par un pharmacien mais uniquement par un infirmier si ces parents ont une prescription. À noter que l’épidémie de grippe 2018 – 2019 a fait 9 000 morts en France.

 

 

Be First to Comment

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.