Royaume-Uni: elle tombe 3 jours dans le coma en buvant un soda light servi par erreur – LINFO.re

Allergique aux édulcorants de synthèse tels que l’aspartame, Elizabeth Perkins, une Britannique de 30 ans aurait pu mourir. Que lui est-il arrivé ?

Une erreur de commande

Elle a été victime d’une erreur humaine qui aurait pu lui coûter la vie. Elizabeth Perkins a bu par inadvertance un soda light alors que sa commande était un soda classique. La femme originaire du Royaume-Uni est alors tombée dans le coma pendant trois jours. “Le problème, c’est que la plupart des gens ne voient pas la différence”, a confié cette mère de deux enfants au Daily Mail. Comme ses enfants, la jeune femme âgée de 30 ans est, en effet, allergique aux édulcorants de synthèse tels que l’aspartame. Ces compounds sont généralement présentes dans la plupart des boissons gazéifiées allégées en sucre, souligne CNEWS.

Une carence au niveau de son organisme

Dès la première gorgée, Elizabeth Perkins a senti un goût étrange et les effets habituels n’ont pas tardé à se manifester. L’habitante du comté de Derbyshire au centre de l’Angleterre a immédiatement eu des vertiges et la pièce dans laquelle elle se trouvait s’est assombrie. “J’ai appris plus tard qu’un ami m’avait assise sur une chaise, mais je m’étais déjà évanouie”, a-t-elle raconté sur le récit de RTL. La victime était ensuite transportée en urgence à l’hôpital, où elle a passé trois jours dans le coma.

A lire aussi: des serveurs révèlent ce qu’ils ne commanderaient pour rien au monde dans un restaurant

D’après Elizabeth Perkins, cette réaction de kid corps est due à une carence d’enzymes capables de digérer ces édulcorants de synthèse au niveau de son organisme. D’après la mère de famille, ses deux fils souffrent du même problème.

Elizabeth Perkins a bu par inadvertance un soda light alors que sa commande était un soda classique. Comme ses enfants, la jeune femme âgée de 30 ans est, en effet, allergique aux édulcorants de synthèse tels que l’aspartame. Dès la première gorgée, Elizabeth Perkins a senti un goût étrange et les effets habituels n’ont pas tardé à se manifester.

Be First to Comment

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.