ST-SERNIN-DU-BOIS : Les orientations de lEFS inquiètent les responsables de lamicale des donneurs de sang – Creusot-infos.com

L’amicale pour le don de sang bénévole de Saint-Sernin-du-Bois a tenu son assemblée générale mercredi soir salle Pierre Boyer sous la présidence de Maguy Chevalier en présence de Jean-Marc Hippolyte maire de la commune et de Michelle Biccaï et Bernard Debarbouillé de l’amicale du Creusot. Il faut rappeler que le but de l’association est notamment de promouvoir le don du sang bénévole par le recrutement de nouveaux donneurs en liaison avec les sites de prélèvement et de faciliter les collectes de sang en organisant et en assurant leur bon déroulement. Sur ce dernier point on apprendra que l’amicale a organisé trois collectes sur l’exercice 2018-2019 pour un total de 88 dons, soit une moyenne de 29 donneurs par séance. « 88 donneurs sont recensés en 2019 soit une augmentation de 3 donneurs par rapport à l’année précédente, dont 3 nouveaux donneurs qui se sont présentés en juillet…» a précisé la présidente.

Quant à la promotion, l’association a réalisé une information sur le don du sang à l’école élémentaire (CM2) de Saint-Sernin le 24 juin dernier. Les responsables de l’amicale ont également participé au congrès de l’union départementale en mars à Montceau les Mines et à la réunion de secteur le 26 septembre à Saint-Bérain sur Dheune.

Des interrogations légitimes

Maguy Chevalier est revenue sur la réunion de secteur et sur l’intervention d’une personne de l’Établissement Français du Sang (EFS). « Il semble que la priorité soit donnée aux grandes collectes, et si besoin, l’annulation des petites collectes locales…». De même la livraison d’affiches (imposées par l’EFS) pose problème : « Si je suis absente, il faudra aller chercher les affiches à Chalon…». Quant à l’accueil des donneurs et l’hygiène au moment des collations, le message a du mal à passer dans les rangs des organisateurs de collectes du secteur : « Elle a beaucoup trop insisté sur l’hygiène… on ne fait pas n’importe quoi, au final, nous avons un sentiment de moindre autonomie quant à nos petites collectes où tout semble dicté par l’EFS» a regretté la présidente. Sur le sujet Bernard Debarbouillé a rappelé que le problème des petites collectes existait depuis plusieurs années : « On a des collectes qui ne tiennent qu’à un fil, aujourd’hui il faut avoir 40 à 50 dons pour être assuré de garder ses collectes, il est même souhaité entre 80 à 100 dons par l’EFS…». Pour le responsable, il faut être indulgent et ne pas trop s’inquiéter :  «Les réunions de secteur ont été assurées par des personnes nouvelles, vous avez vos dates de collectes calées pour 2020, ne vous inquiétez pas…».

L’importance de la proximité

Reste qu’un regroupement de petites collectes à court terme planait sur la réunion avec pour les organisateurs, la perte du relationnel avec les donneurs. Sur le sujet Jean-Marc Hippolyte a souligné l’importance de la proximité : « Plus on est gros, plus on perd cette proximité, vous, vous tissez des liens avec les donneurs et les futurs donneurs, c’est bien… Il faut revenir sur terre avec le sens de l’humain avant de décourager tout le monde… Soyez assuré que je serai un ardent défenseur de cela, oui il faut garder cette ambiance et cette proximité, merci pour tout ce que vous faites…» a dit le maire de Saint-Sernin. L’élection du bureau n’a été qu’une formalité. Maguy Chevalier a été reconduite à la présidence et Denise André aux finances avec Martine Gilbert son adjointe. Le secrétariat sera tenu par Françoise Geoffray et Bernadette Rebourg.

JCP
Prochaines collectes sur 2020

Jeudi 23 avril (15h30 à 19h30)

Mercredi 22 juillet (8h30 à 12h30)

Mercredi 4 novembre (8h30 à 12h30)

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.